• Sylvie Boizet - Naturopathe Ă  Nice

COMMENT PRENDRE SOIN NATURELLEMENT DE SES DENTS ! VOYAGE EN BOUCHE ! Partie 2 💋

Mis Ă  jour : mars 21

Dans mon prĂ©cĂ©dent article sur la bouche et l’immunitĂ©, j’ai Ă©voquĂ© l’existence d’un microbiote buccal chargĂ© de protĂ©ger et renforcer nos barriĂšres avec l’extĂ©rieur : la bouche est en effet un des pivots essentiels de notre immunitĂ©. De plus en plus de dentistes et de spĂ©cialistes en endodontie le clament, mais ne sont pas suffisamment entendus : pour des fonctions physiologiques optimum il faut un systĂšme de rĂ©gulation (ou systĂšme immunitaire) fiable et efficace et cela passe obligatoirement par une bonne santĂ© bucco-dentaire : les deux sont interdĂ©pendants, c'est la base d'une approche globale car tout est liĂ©. Et un bon systĂšme immunitaire c’est avant tout une flore Ă©quilibrĂ©e, abondante et variĂ©e, protectrice et opĂ©rationnelle en cas d’infections.


🩠 Comme il existe un microbiote digestif (1), uro-gĂ©nital, pulmonaire, cutanĂ©, notre bouche abrite elle aussi un ensemble de micro-organismes anaĂ©robies (vivant sans oxygĂšne), aĂ©robies, des champignons, des virus et des amibes (groupe des protozoaires) Ă©voluant en symbiose (ou en "eubiose" par opposition au mot "dysbiose" qui signifie dĂ©sĂ©quilibre de la flore). La science l’a Ă©tablie depuis quelques annĂ©es, nous sommes colonisĂ©s, en tant qu’ĂȘtre humain, par dix fois plus de bactĂ©ries que de cellules (2), en gros nous sommes davantage bactĂ©riens qu'humains ! Alors la sagesse et le bon sens nous commandent plutĂŽt de vivre en harmonie avec elles plutĂŽt que de leur faire la guerre en permanence ou de nous effaroucher Ă  la moindre poignĂ©e de porte, rampe d'escaliers touchĂ©es ou poignĂ©e de mains reçue. Les bactĂ©ries, dans une large majoritĂ©, sont nos amies et nous avons encore Ă©normĂ©ment de choses Ă  apprendre d'elles.

🩠 En effet, aprĂšs celle de nos intestins, notre flore buccale est la plus abondante de notre corps, pas moins de 700 espĂšces diffĂ©rentes y ont Ă©tĂ© recensĂ©es et nous abritons chacun entre 100 et 200 de ces espĂšces dans notre bouche (3) ! Et comme dans toute flore, il existe 3 groupes de bactĂ©ries : - des bactĂ©ries amies dominantes (90%), anaĂ©robies, qui dĂ©gradent les aliments pour fournir de l’énergie au corps et jouent un rĂŽle protecteur immunitaire et anti-inflammatoire ; - des bactĂ©ries sous-dominantes (environ 9%), aĂ©robies, qui prĂ©servent notre Ă©quilibre dans le cas d’une agression de notre systĂšme immunitaire, mais peuvent aussi devenir pathogĂšnes selon les espĂšces et sur un terrain immuno-dĂ©primĂ© ; - des bactĂ©ries opportunistes et fluctuantes (1%) qui deviennent pathogĂšnes selon l’état de leur environnement, tels que le candida albicans par exemple ou le streptococcus salivarius (4). Par exemple, le Streptococcus salivarius K12, lui, va combattre la mauvaise haleine, ou la souche Neisseria aidera Ă  dĂ©grader des substances nocives comme la fumĂ©e de cigarette, etc. En rĂ©alitĂ©, il n'y a pas dans la nature, de bonnes ou de mauvaises bactĂ©ries en soi, nous devons davantage penser en terme de dĂ©sĂ©quilibre de terrain.

✔Ainsi, sous l’influence de diffĂ©rents facteurs, Ă  l’égal de notre tube digestif, ce fragile Ă©quilibre peut y ĂȘtre rompu de maniĂšre durable et provoquer alors progressivement un certain nombre de pathologies prĂ©occupantes dont les maladies parodontales font partie et susceptibles d’entraĂźner des problĂšmes cardio-vasculaires, des AVC, de la polyarthrite rhumatoĂŻde, des infections pulmonaires, rĂ©nales, avec risque accru de diabĂšte, d'obĂ©sitĂ©, de maladie de Parkinson, d'Alzheimer
 (5). Un vrai souci de santĂ© publique !

đŸ€“ A ce propos, voici l'extrait d'un article de Rodolphe Bacquet de la revue "Alternatif bien-ĂȘtre" d'avril 2019 : "Depuis peu, on sait qu’une bactĂ©rie buccale appelĂ©e Porphyromonas gingivalis peut ĂȘtre responsable de terribles rĂ©actions en chaĂźne. Elle prend ses aises Ă  la moindre inflammation des gencives, peut provoquer des cancers de la bouche et du systĂšme digestif (6) et jouerait mĂȘme un rĂŽle dans l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Cette bactĂ©rie peut migrer de la bouche au cerveau. Il y a quelques mois, des chercheurs ont dĂ©couvert, dans le cerveau de malades d’Alzheimer dĂ©cĂ©dĂ©s, la prĂ©sence de toxiques sĂ©crĂ©tĂ©s par cette bactĂ©rie (7). Cette dĂ©couverte confirme ce phĂ©nomĂšne Ă  priori peu croyable : vous avez un risque accru de dĂ©velopper une dĂ©mence (Alzheimer, Parkinson
) lorsque vous ĂȘtes atteint de parodontite".

📌 Tout l’enjeu d’une bonne hygiĂšne bucco-dentaire passe donc par : - la prĂ©vention avec un entretien rigoureux de nos quenottes đŸŠ· ; - par des visites et des contrĂŽles rĂ©guliers chez le dentiste dĂšs le plus jeune Ăąge (Ă  partir de 2 ans c'est possible). N’oubliez pas non plus l’importance d'une bonne occlusion dentaire, c’est-Ă -dire d'un bon alignement des dents duquel dĂ©pendra un bon Ă©quilibre postural. On ne compte plus les scolioses dues Ă  des traitements orthodontiques classiques mal menĂ©s, car ils nĂ©gligent la mise en place de fonctions neuro-vĂ©gĂ©tatives primordiales avant tout travail orthodontique (autrement dit, ils mettent la charrue avant les boeufs). Pensez Ă  consulter un posturologue qui pourra vous donner son avis et renseignez-vous sur l’orthodontie fonctionnelle plus adaptĂ©e car elle va plus loin en favorisant un dĂ©veloppement plus harmonieux et plus en douceur de la mĂąchoire) ; - par une nourriture vivante et saine đŸ„ŠđŸ„‘đŸ†đŸ…, non dĂ©naturĂ©e, non industrielle 🍞🍟🍔🍕(pour prĂ©server un PH Ă©quilibrĂ© et Ă©viter une acidification des tissus) ; - par une bonne mastication đŸ‘„đŸŠ· , qui est un Ă©lĂ©ment primordial pour entretenir entre autres une bonne salivation (salive contenant aussi l’amylase salivaire, la ptyaline, un enzyme permettant de prĂ©-digĂ©rer les amidons) et qui informe le corps sur la qualitĂ© de l'aliment ingĂ©rĂ© pour mieux l'assimiler.

Une alimentation Ă©quilibrĂ©e đŸ‡đŸđŸłđŸ„— (passant par la diminution des glucides, dont les cĂ©rĂ©ales, par la suppression des sodas dĂ©lĂ©tĂšres et du sucre en gĂ©nĂ©ral, avec un apport accru en lĂ©gumes crus ou cuits al dente sans oublier de consommer de bonnes protĂ©ines et de bonnes graisses) ainsi qu’une bonne capacitĂ© d’assimilation des nutriments au niveau intestinal (pour Ă©viter les carences et la dĂ©minĂ©ralisation) seront aussi les garants d’un Ă©mail dentaire plus rĂ©sistant. Car en cas de caries frĂ©quentes, il faut bien comprendre qu’il ne suffit pas de se brosser rĂ©guliĂšrement les dents, il faut aussi dĂ©sacidifier le terrain, le reminĂ©raliser et renforcer le systĂšme immunitaire gĂ©nĂ©ral dĂ©faillant. C’est lĂ  tout l’enjeu du travail du naturopathe que de rĂ©Ă©quilibrer de façon globale votre maniĂšre de vous alimenter et votre hygiĂšne de vie au quotidien pour minimiser les risques et mettre toutes les chances de votre cĂŽtĂ©, car on ne peut pas tout prĂ©voir, D'oĂč l'intĂ©rĂȘt, en parallĂšle, d'aller trĂšs rĂ©guliĂšrement chez le dentiste pour qu'il contrĂŽle l'Ă©tat de vos dents (surtout pour les personnes sujettes aux caries rĂ©cidivantes) : suivant les cas, il se peut en effet que, suite Ă  des interventions prĂ©cĂ©dentes, certains points de contact au niveau des composites ne se fassent plus correctement avec le temps, ce qui pourra aussi favoriser un retour de caries. La prĂ©vention se fait sur tous les plans.

đŸ‘©â€âš•ïžđŸ§‘â€âš•ïž En dehors des saignements de gencives et de problĂšmes de prothĂšses, les motifs les plus courants de consultation chez le dentiste sont encore et toujours la carie et le dĂ©tartrage đŸ‘„đŸŠ·. Et force est de constater que nous ne sommes pas tous Ă©gaux face au tartre. L’accumulation de la plaque dentaire dĂ©pend en effet de la qualitĂ© de notre salive, diffĂ©rente selon les individus. Celle-ci est sĂ©crĂ©tĂ©e par des glandes salivaires qui se trouvent au nombre de six dans la bouche : une de chaque cĂŽtĂ© Ă  l’intĂ©rieur des joues (les glandes parotides), deux glandes submandibulaires (ou sous-maxillaires) dans le bas des joues, au niveau de la machoĂźre infĂ©rieure, et les deux autres sous la langue au niveau du frein (glandes sublinguales), raison pour laquelle la face palatine de nos incisives infĂ©rieures est le lieu privilĂ©giĂ© de ce vilain dĂ©pĂŽt. Les ions calcium contenus dans la salive se fixent ainsi petit Ă  petit sur nos dents, ce qui les rend moins lisses et offrent une surface irrĂ©guliĂšre propice aux bactĂ©ries (responsables entre autres des caries et des parodontites) qui profitent de l’opportunitĂ© pour s’y dĂ©poser.

đŸ€“ Notre salive reprĂ©sente notre carte d’identitĂ© biologique et c’est d’ailleurs elle qui est le plus utilisĂ©e par la police pour Ă©tablir le profil ADN d’un suspect. Ses fonctions sont multiples et variĂ©es, notre corps est d’une perfection peu commune ! ComposĂ©e de sang filtrĂ© (exempt de globules rouges), d’ions calcium, de phosphates, de fluor, d’hormones, d’anticorps, de lysozyme (un agent de l’immunitĂ© innĂ©e) elle contient aussi, en trĂšs petite quantitĂ©, de l’opiorphine, une substance antalgique et des substances anti-bactĂ©riennes et cicatrisantes. D’oĂč le rĂ©flexe spontanĂ© lors d’une blessure au doigt par exemple de le porter Ă  la bouche et vous avez tous pu vous rendre compte Ă  quelle vitesse une plaie en bouche se guĂ©rit rapidement, malgrĂ© un environnement peu propice au premier abord. Ainsi, de par sa richesse minĂ©rale, elle intervient en continu comme agent rĂ©gulateur, agissant comme un tampon face Ă  l’aciditĂ© buccale, nourrissant l’émail dentaire en luttant contre les micro-traumatismes occasionnĂ©s par les aliments que nous ingĂ©rons.

đŸ€“ Nous sĂ©crĂ©tons entre 500 ml et 1 litre de salive par jour, nos dents et nos gencives sont donc en permanence enveloppĂ©es d’un biofilm protecteur auquel se rajoutent des mucines visqueuses, ces molĂ©cules contenant des cellules immunitaires en nombre qui emprisonnent les bactĂ©ries et protĂšgent la cavitĂ© buccale (accessoirement, ce sont elles qui nous permettent de faire des bulles avec notre salive !). Cette sĂ©crĂ©tion salivaire est cependant ralentie la nuit pendant notre sommeil, raison pour laquelle nous nous rĂ©veillons le matin avec la bouche et la gorge sĂšches, la langue chargĂ©e 👅 et une mauvaise haleine. La nuit, c’est la fĂȘte, les bactĂ©ries se lĂąchent et s’en donnent Ă  coeur joie ! D’oĂč l’importance d’un bon nettoyage dentaire et lingual au lever et que je vais maintenant dĂ©velopper dans le chapitre ci-dessous.

🟱 COMMENT PRENDRE SOIN DE SA SANTÉ BUCCALE AU QUOTIDIEN ?

En dehors des conseils alimentaires qui ne serons pas développés ici, mais qui tiennent une place prépondérante en santé dentaire, voici donc les recommandations que je vous propose de suivre pour protéger naturellement vos dents et votre santé, au jour le jour :

đŸ”¶ BAINS DE BOUCHE À L’HUILE OU "OIL PULLING"

Une pratique saine, facile, bon marchĂ©, efficace, pour prendre soin de sa flore buccale et digestive sans la dĂ©truire ou l'agresser 🙏 comme le font les bains de bouche de synthĂšse vendus en pharmacie ou au supermarchĂ© (tels que Hextril ou Eludril Ă  base de chlorhexidine le plus souvent et bien d'autres produits bactĂ©ricides similaires !) qui ne font pas la diffĂ©rence entre les bonnes et les mauvaises bactĂ©ries ! 😕

📍 Une Ă©tude menĂ©e par des chercheurs de Harvard en 2017 a rĂ©vĂ©lĂ© que l’usage rĂ©gulier de ces bains de bouche ravagent les "bonnes" bactĂ©ries qui colonisent notre bouche (8), particuliĂšrement celles produisant de l’oxyde nitrique, un neurotransmetteur indispensable pour notre santĂ© en gĂ©nĂ©ral (9). Ces flacons colorĂ©s rose fuschia ont le mĂȘme effet qu'un bazooka ! Ainsi, selon cette Ă©tude, les personnes pratiquant un bain de bouche 2 fois par jour (matin et soir) voient en trois ans leur risque de dĂ©velopper du diabĂšte augmenter de 55 % (8) !".

📍 Une autre Ă©tude publiĂ©e en 2016 a comparĂ© les effets d’un bain de bouche de 10 minutes Ă  l’huile de coco avec un rinçage d’une minute Ă  la chlorhexidine. Les chercheurs ont observĂ© que l’efficacitĂ© Ă©tait strictement identique pour la rĂ©duction du nombre de bactĂ©ries Streptococcus mutans, principales responsables des caries dentaires (10), mais ils ont Ă©galement remarquĂ© que la chlorhexidine pourrait favoriser le dĂ©veloppement de cancers de la bouche ou de la gorge, et mĂȘme d’AVC et de maladies cardiaques et que les solutions chimiques ont un effet kĂ€rcher sur les bonnes bactĂ©ries. Bref, ces produits ne laissent aucune vie aprĂšs leur passage et fragilisent donc cet Ă©cosystĂšme si variĂ© et protecteur. Et je ne parle mĂȘme pas des autres ingrĂ©dients contenus dans les bains de bouche classiques comme l'alcool ou l'Ă©thanol qui assĂšchent la bouche et altĂšre le goĂ»t tout comme la chlorhexidine, ou le poloxamer 407 (de nature plastique) et le propylene glycol (un dĂ©rivĂ© pĂ©trochimique), des matiĂšres pas trĂšs nobles dont on peut se passer en bouche.

Raison de plus pour utiliser des produits naturels sans effets indésirables.

đŸ€“ En mĂ©decine ayurvĂ©dique, les ablutions matinales sont un rituel ancestral et force est de constater qu'elles sont trĂšs efficaces d'oĂč leur succĂšs toujours d'actualitĂ© ! L’une de ces pratiques consiste Ă  se rincer longuement la bouche avec de l’huile. En Inde, cette technique douce mais trĂšs efficace se nomme "gandush" et englobe le nettoyage de la langue que nous verrons juste aprĂšs, car elle est complĂ©mentaire. Dans les annĂ©es 90, en Ukraine, un oncologue, le Dr. F. Karach, a expliquĂ© ce procĂ©dĂ© simple et Ă©conomique avec de l'huile de carthame qu'il avait observĂ© dans des populations ukrainiennes. Selon lui, les effets de cette mĂ©thode Ă©tait source de santĂ©, de longĂ©vitĂ© par son action prĂ©ventive et protectrice sur l'organisme.


đŸ€“ Ce bain de bouche va permettre de dĂ©toxifier le corps entier, d'Ă©viter au tartre de se dĂ©velopper, de diminuer le risque de caries, de rafraĂźchir l’haleine, de fortifier les gencives, de prĂ©venir le dĂ©chaussement dentaire, de calmer les sensibilitĂ©s dentaires, de renforcer les os de la mĂąchoire, de blanchir les dents
 Waouh !!!! presque un 10 en 1 !

Comme nous l’avons vu prĂ©cĂ©demment, au lever, le matin, notre bouche et notre langue sont chargĂ©es des dĂ©chets Ă©vacuĂ©s par notre corps au cours de la nuit et de toutes sortes de bactĂ©ries accumulĂ©es, de toxines. Le fait de les mĂ©langer Ă  notre salive avec de l’huile permet de les dissoudre et de les recracher en Ă©vitant de les rĂ©-avaler. Vous allĂ©gez ainsi considĂ©rablement le travail de nettoyage de votre corps.

📌 ConcrĂštement, on utilise, traditionnellement, de l’huile de sĂ©same (assurez-vous de la prendre de 1Ăšre pression Ă  froid et bio) : elle est antibactĂ©rienne, antivirale et anti-fongique. On peut, si on le souhaite ou en alternance, utiliser aussi de l’huile de coco extra vierge bio et non dĂ©sodorisĂ©e (en magasin bio) mais plutĂŽt en Ă©tĂ© car elle est rafraĂźchissante. L'huile de coco a des propriĂ©tĂ©s anti-fongiques et anti-bactĂ©riennes Ă©galement (contient de l’acide caprylique et laurique notamment). Si vous n’en avez pas vous pouvez vous rabattre sur de l’huile d’olive bio de 1Ăšre pression Ă  froid, mais en dehors de l'huile de sĂ©same, il faudra garder n'importe quelle autre huile en bouche plus longtemps, car elles n’ont pas les mĂȘmes propriĂ©tĂ©s.

âžĄïž EN PRATIQUE :

1- Au lever ou du moins l'estomac vide, sans avaler quoi que ce soit, on se rince la bouche Ă  l’eau tiĂšde quelques secondes avant, pour rĂ©veiller les muqueuses.

2- On prend l'Ă©quivalent d'une cuillerĂ©e àsoupe d’huile Ă  tempĂ©rature ambiante dans la bouche et on la « mĂąche » en la faisant circuler de partout et notamment dans les interstices dentaires. Au fur et Ă  mesure l’huile deviendra liquide. On pratique pendant environ 6 Ă  10 minutes avant de la recracher - ne pas l’avaler puisque elle est chargĂ©e en toxines, nĂ©anmoins pas de souci pour quelques gouttes avalĂ©es - (àrecracher dans la poubelle ou dans un mouchoir en papier absorbant ou dans votre jardin ou dans les toilettes, mais pas dans l'Ă©vier qui pourrait se boucher Ă  la longue).


đŸ€” J'ai lu que pour ĂȘtre efficace le bain de bouche devait au moins durer 6 mn et pas plus de 10 mn car au-delĂ  cela supposerait une rĂ©absorption des toxines par les muqueuses. L'AyurvĂ©da le prĂ©conise entre 15 Ă  20 mn. Je vous laisse juge... Cependant, 10 mn me semble largement suffisant et c'est le temps nĂ©cessaire pour liquĂ©fier totalement l'huile en bouche (qui prend un aspect laiteux) ce qui est un bon indicateur.


📌 Il est aussi possible d'ajouter de temps en temps, si besoin, 1 goutte (pas plus) d'huile essentielle d'arbre Ă  thĂ© ou tea tree (melaleuca alternifolia), Ă  votre cuillerĂ©e d'huile, cela renforce l'effet dĂ©sinfectant (anti-infectieuse Ă  large spectre, elle contribue Ă  Ă©liminer la plaque dentaire et donc Ă  donner des dents plus blanches), ou 1 goutte d'HE de laurier noble (laurus nobilis) en cas de douleur (elle est antalgique en plus d'ĂȘtre antiseptique) 🌿🍃 .

3- Puis on se rince la bouche à l’eau tiùde avant de se brosser normalement les dents.

4- Enfin, vous pourrez avaler votre verre d’eau du matin Ă  tempĂ©rature ambiante pour bien dĂ©marrer la journĂ©e !

👉 A savoir : il vaut mieux pratiquer le bain de bouche juste 6 mn chaque matin si on a pas le temps (en prenant sa douche ou en prĂ©parant son petit-dĂ©jeuner) que 15 mn de façon irrĂ©guliĂšre de temps en temps ou pendant ses vacances. Vous pouvez aussi le pratiquer en continu pendant 3 Ă  4 semaines et faire une pause. En cas de pathologie sĂ©vĂšre, allez-y doucement et progressivement et restez Ă  l'Ă©coute de votre corps.

đŸ”¶ GRATTAGE DE LANGUE

Pour peaufiner le soin, il est fortement conseillĂ© d’utiliser un gratte-langue pour enlever le dĂ©pĂŽt blanc qui s'y trouve inscrustĂ©, vous vous sentirez alors vraiment la langue plus lĂ©gĂšre et cela ne prend que quelques secondes. Pas nĂ©cessairement utile de le faire chaque jour, ou alors juste le matin (Ă  vous d'expĂ©rimenter). Pour cela prendre un gratte-langue en cuivre qui est antimicrobien (je ne conseille pas les gratte-langues en inox trop rigides, mais c’est un avis personnel). Vous pouvez aussi vous gratter la langue au lever avant le bain de bouche Ă  l’huile et rĂ©itĂ©rer l’opĂ©ration aprĂšs, si vous en ressentez le besoin 👅.


On trouve des gratte-langues un peu partout sur des sites de bien-ĂȘtre (privilĂ©giez des sites français plutĂŽt qu'Amazon qui est une multinationale non Ă©thique et dĂ©tient un trop grand monopole). Sa forme Ă©tudiĂ©e pour cet usage spĂ©cifique et son prix peu Ă©levĂ© valent la peine de faire cette dĂ©pense, car utiliser le tranchant d'une cuillĂšre, comme il est quelquefois conseillĂ©, n'est pas vraiment pratique et bien trop dur. Voici quelques liens pour vous faire une idĂ©e : ‱ https://www.herboristerieduvalmont.com/
/3917-gratte-langue
 ‱ https://www.greenweez.com/bambaw-gratte-langue-ayurvedique-
 ‱ https://chin-mudra.yoga/
/gratte-langue-sano-plus-100-cuivr



đŸ”¶ DENTIFRICES SANS FLUOR ET SANS TRICLOSAN !

Je vous invite Ă  lire mon article sur la regĂ©nĂ©ration de la glande pinĂ©ale par le Solar Healing. J’y dĂ©veloppe la problĂ©matique du fluor et ses consĂ©quences Ă  long terme. Il vaut donc mieux Ă©viter d’acheter des dentifrices mĂȘme de qualitĂ© bios qui en contiennent (11). Lisez les ingrĂ©dients et laissez aussi au magasin ceux oĂč figurent du triclosan (conservateur), un biocide soupçonnĂ© d'accĂ©lĂ©rer le cancer du colon et un perturbateur endocrinien. N'oubliez pas que mĂȘme si l'on avale pas le dentifrice, ses composants se diffusent dans notre organisme via la salive et nos muqueuses.


Les meilleurs dentifrices sont les plus simples comme ceux de Weleda (parapharmacie et magasin bio), le Meswak, en magasin bio, qui est un dentifrice ayurvĂ©dique tout blanc au bon goĂ»t de rĂ©glisse ou l'irrĂ©prochable dentifrice bio Dentavie pour adultes, kids et Junior de LĂ©a Nature. Il y en a d’autres, Ă  vous de bien lire les Ă©tiquettes. Testez Ă©galement celui de Lehning aux huiles essentielles (en pharmacie). Et ceux que l'on trouve sur ce site extra : Les FĂ©es nature. Dentifrice naturel fait maison : dans rubrique "Recettes beautĂ©/santĂ©".

đŸ”¶ BLANCHIMENT DES DENTS

Je ne conseille pas les brossages dentaires avec des poudres faites maison Ă  base d'argile blanche ou de carbonate de calcium (blanc de Meudon). Ce sont certes des abrasifs doux, mais leur usage devrait rester trĂšs occasionnel tout comme le bicarbonate de soude. Idem pour le charbon actif, une autre astuce pour blanchir ses dents. Toujours le mĂȘme problĂšme : Ă  la longue, c'est trop abrasif, mĂȘme si cela peut paraĂźtre spectaculaire au dĂ©but. Parlez-en avec votre dentiste. Le but n'est pas de dĂ©caper mais de prĂ©server đŸŠ· !

🌿🍃 Il vaut mieux de temps en temps, 2 Ă  3 fois par semaine, vous brosser les dents avec 1 goutte d'huile essentielle d'arbre Ă  thĂ© (melaleuca alternifolia) sur la brosse Ă  dent, vous profiterez en mĂȘme temps de ses effets bactĂ©ricides et fongicides, et vous verrez vraiment la diffĂ©rence sur l'Ă©tat de votre bouche.


đŸ”¶ BAINS DE BOUCHE RAFRAÎCHISSANTS ET ANTI-BACTÉRIENS

Et en guise de bain de bouche final pour avoir une haleine fraĂźche, assainie, si vous en ressentez le besoin, je conseille le bain de bouche Ă  la myrrhe de Weleda ou un hydrolat de menthe poivrĂ©e (mentha piperita), de sauge officinale (salvia officinalis), de laurier noble (laurus nobilis), d'arbre Ă  thĂ© ou tea-tree (melaleuca alternifolia), de camomille noble (chamaemelum nobile), voire de sarriette des montagnes (satureja montana), puissant anti-infectieux, ponctuellement (seul ou mĂ©langĂ© Ă  d'autres hydrolats en cas de nĂ©cessitĂ©). Attention ! Les hydrolats doivent ĂȘtre achetĂ©s purs et biologiques soit chez un producteur d’huiles essentielles (sans aucun additif : ni conservateur ni alcool, et Ă  conserver au rĂ©frigĂ©rateur), soit sur internet Ă  des marchands fiables, voici quelques liens sĂ©rieux : ‱ https://www.aroma-zone.com/
/hydrolat-menthe-poivree-bio-ar
 ‱ https://www.compagnie-des-sens.fr/hydrolat-menthe-poivree/ ‱ https://www.lessenteursduclaut.fr/catalogue (producteur et distilleur) ‱ https://www.florihana.com/fr/93-hydrolats (distillerie) ‱ https://www.essenciagua.fr/5-Hydrolats-et-eaux-florales (distillerie)

Je vous souhaite de garder longtemps de belles dents et une bouche en santĂ©, saine et sans douleurs diffuses. Avec cet article de fond, j'espĂšre avoir un peu apportĂ© ma pierre Ă  l'Ă©difice et vous avoir transmis l'importance primordiale d'une bonne santĂ© bucco-dentaire, clĂ© de notre santĂ©, de notre vitalitĂ© et haut lieu de l'expression de notre joie de vivre et de nos bonheurs quotidiens â€ïžđŸ™đŸ˜Š Sylvie Boizet - Naturopathe

✔ SOURCES : (1) https://doctonat.com/flore-intestinale-prevention-et-hygie
/ (2) https://www.santemagazine.fr/
/microbiote-en-realite-plus-d
 "L'intestin au secours du cerveau" de David Perlmutter, 2019, Guide Poche. (3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Microbiologie_orale (4) https://fr.wikipedia.org/wiki/Streptococcus_salivarius (5) https://www.centredentaireanjou.ca/
/les-maladies-parodont
/ (6) Olsen (I.) & Yilmaz (Ö), “Possible role of Porphyromonas gingivalis in orodigestive cancers”, Journal of Oral Microbiology, 2019, 11:1, DOI: 10.1080/20002297.2018.1563410 (7) Dominy (S.) et al., “Porphyromonas gingivalis in Alzheimer’s disease brains: Evidence for disease causation and treatment with small-molecule inhibitors”, Science Advances, 23 janvier 2019, Vol. 5, no. 1, eaau3333, https://advances.sciencemag.org/content/5/1/eaau3333 (8) Joshipura (K.) et al., “Over-the-counter mouthwash use and risk of pre-diabetes/diabetes”, vol. 71, dĂ©cembre 2017, pages 14-20, https://doi.org/10.1016/j.niox.2017.09.004 (9) L’oxyde nitrique (ou monoxyde d’azote) est une molĂ©cule produite dans diffĂ©rentes parties de notre corps pour Ă©liminer des bactĂ©ries pathogĂšnes. Il a d’autres qualitĂ©s : il facilite le processus de mĂ©morisation (c’est un neurotransmetteur), accroĂźt le dĂ©bit sanguin et lutte contre l’agrĂ©gation de plaquettes sanguines. (10) Kaushik (M.) et al., “The Effect of Coconut Oil pulling on Streptococcus mutans Count in Saliva in Comparison with Chlorhexidine Mouthwash”, The journal of Contemporary dental practice, janvier 2016, https://www.researchgate.net/
/301242273_The_Effect_of_Coco
 (11) https://www.pensees-sauvages.com/
/votre-dentifrice-est-il
/ Livres : - "Le charme discret de l'intestin" de Giulia Enders - "La bouche, clĂ© de notre santĂ©, de notre bien-ĂȘtre" de Marie-Solange Raymond

- "Vos dents vous parlent", Dr Catherine Rossi, Ă©ditions Hachette Bien-Être.

Site internet intéressant :

- "Nature Bio Dental" du Dr Catherine Rossi, chirurgien-dentiste holistique : https://naturebiodental.com/

Vidéo : - Interview de Marie-Solange Raymond sur l'orthodontie fonctionnelle : https://www.youtube.com/watch?v=EqDjPQmF8zI