• Sylvie Boizet - Naturopathe à Nice

LE SUNGAZING OU SOLAR HEALING, OU LA REGÉNÉRATION DE VOTRE GLANDE PINÉALE PAR LE SOLEIL !

Mis à jour : févr. 7



Au printemps de cette année 2020, le confinement a privé de soleil une majorité d'entre nous ! Cet été nous pouvons tous enfin reprofiter de ses bienfaits et refaire le plein de cette énergie solaire si précieuse. Pour ceux qui ont la chance de profiter d'un jardin ou d'une terrasse bien placée, découvrez cet ensemble de pratiques solaires pour regénérer et nourrir votre corps et le renforcer. A condition d’éviter les heures les plus chaudes (comprises entre 11 et 16 h environ en saison estivale, lorsque l’indice UV est supérieur à 3), le soleil est avant tout notre ami et ses rayons nous procurent plaisir, réconfort et grands bienfaits. Cette pratique solaire ancestrale est une pratique énergétique qui tire vraisemblablement son origine de la médecine ayurvédique. C’est le fait d’observer le soleil à l’oeil nu et pieds nus sur le sol. Fixer le soleil peut créer des dommages importants, c’est pour cette raison que le Sungazing est pratiqué au lever et au coucher du soleil. Cette observation du soleil permet entre autres la regénération de notre extraordinaire et si importante glande pinéale. Encore appelée épiphyse, cette glande en forme de pomme de pin est notre troisième œil (située entre nos deux yeux et au centre de notre cerveau, elle est reliée à notre centre coronaire, ces roues d’énergie correspondant aux glandes endocrines de notre corps et est en lien avec le parapsychique). L’épiphyse régule notre humeur (par la sécrétion de sérotonine), notre énergie, joue un rôle dans la régulation de nos cycles circadiens (notamment le sommeil par la sécrétion de mélatonine) dans notre adaptation aux saisons et dans l’équilibre de notre horloge biologique, dont l’immunité et dans celle de nos hormones (active la maturité sexuelle comme la puberté, la régulation menstruelle d’après les phases de la Lune...). Bref, elle équilibre toutes nos glandes endocrines, et c’est encore grâce à elle que nous pouvons atteindre des niveaux de conscience plus élevés (elle est comme une antenne, un émetteur-récepteur). Creuse et remplie d’un liquide contenant des cristaux d’apatite, ces derniers vibrent et captent les radiations des champs électromagnétiques de la Terre et de l’Univers (lune, soleil…) et nous relie à la 4ème dimension. En produisant des substances neurotransmettrices, elle nous fournit de l’énergie, nous ancre à la terre tout en nous permettant d’accéder à notre dimension spirituelle et à des champs subtils tels que la clairvoyance, la télépathie, la médiumnité. La glande pinéale est considérée par les Egyptiens, Platon, Descartes ou Pythagore comme le siège de l’âme. Suite à nos modes de vie et à la consommation ou l’utilisation de certains produits ou aliments ainsi que les ondes des Wifi ou de nos ordinateurs, micro-ondes, etc, elle s’atrophie, se calcifie et fait de nous des êtres de moins en moins reliés à notre conscience, de moins en moins intuitifs. Son mauvais fonctionnement, son blocage exacerbent notre attachement au monde matériel et notre peur de la mort, conduit un être humain à devenir plus apathique, plus docile, incapable de résister à une quelconque domination, et diminue son espérance de vie. Nous y reviendrons. La bonne nouvelle est qu’il est parfaitement possible de la regénérer, de la développer pour lui faire retrouver une forme optimale et qu’elle puisse à nouveau nourrir correctement et harmonieusement notre organisme. La lumière permet la croissance de la glande pinéale et nos neurones ne s’en porteront que mieux, car elles aussi peuvent se regénérer et assurer une meilleure santé à nos organes. TECHNIQUE DE SUNGAZING : Le soleil donne son amour et sa chaleur à tous. Pratique gratuite (ce serait dommage d’en faire un business) et en totale autonomie, à son rythme. Etre bien informé sur cette pratique permet d’en augmenter les bienfaits. Il est important de bien écouter ses ressentis lors de la pratique (ils vont d’ailleurs s’affiner de plus en plus au fur et à mesure), et pratiquez avec régularité et assiduité. Bien s’hydrater avant et après la pratique. Le 1er jour : observation au lever et au coucher du soleil pendant 10 secondes. Augmentez de 10 secondes en 10 secondes chaque jour jusqu’à atteindre 44 minutes (cela prendra jusqu’à 9 mois). S’il pleut, on reprend au même moment où l’on en est resté. On peut et c’est extrêmement souhaitable, si possible, marcher pieds nus sur la terre (dans l'herbe pleine de rosée ou le sable) : les orteils des pieds sont reliés à nos glandes et cela permet de réactiver ces dernières. Au bout de 9 mois de sungazing, on continue et on peut refaire dans le sens inverse en partant de 45 minutes à 15 mn par jour. Cette pratique contribue à réveiller nos potentiels car nous possédons tous un potentiel précis (perception d’énergie plus accrue, une forme de télépathie, propension à sortir de notre corps…). On arrive aussi plus facilement à supprimer au moins un repas dans la journée petit à petit. Faire l'observation solaire avec un niveau solaire d'UV inférieur à 2. EFFETS BÉNÉFIQUES : A partir de 15 mn d’observation du soleil, on obtient un effet sur le mental : une joie naturelle va apparaître, s’installer durablement, on se sentira de mieux en mieux, plus détendu, notre intuition se développera, nos choix à faire deviendront de plus en plus des évidences. Entre 15 à 30 mn, un effet sur la sphère santé physique se fera sentir : il peut y avoir, grâce à la lumière pénétrant par notre rétine et inondant le corps, amélioration de la vue, des rhumatismes, en fait sur un panel assez large de différents problèmes fonctionnels (seul les problèmes mécaniques ne seront pas améliorés). Une envie de changement alimentaire va avoir lieu progressivement. Entre 20 à 30 mn, diminution de la faim (même si ce n’est pas le but), l’individu sera davantage attiré vers une alimentation vivante (fruits, légumes crus…), qui ont d’ailleurs un niveau très proche de l’énergie solaire, on se rapproche d’une alimentation plus physiologique, plus adapté au corps humain. De 30 à 44 minutes : le summum ! Cela met davantage de temps à s’installer, mais l’on atteint progressivement la sphère spirituelle, la lumière du soleil prend corps à l’intérieur de nous, au niveau de la glande pinéale. Ces phénomènes lumineux entraînent des changements de conscience, nous ressentons davantage une unité, une connection marquée avec l’essence de toute chose. Notre être change en profondeur et non de façon conceptuelle, cela va bien au-delà tout naturellement. La personne accède en pensée à un état lumineux et le corps physique a tendance à s’unifier avec son environnement (nous fait prendre conscience que nous y sommes tous reliés). Notre être sera amené à changer dans sa façon de vivre.

QUELS SONT LES PRODUITS NOCIFS QUI CALCIFIE ET BLOQUE LA GLANDE PINÉALE ? - Le Fluor (fluorure de sodium non organique) : substance hautement neuro-toxique (pour tuer rats et nuisibles), utilisée sur des humains tout d'abord dans les camps de concentration nazis et soviétiques* lors de la Seconde guerre mondiale. Cette arme chimique ajoutés à l’eau potable, leur servait à rendre leurs prisonniers dociles en les abrutissant et en affaiblissant leurs capacités intellectuelles. I .G. Farben, société pharmaceutique géante notoire était leur fournisseur (le gaz sarin et le Prozac en contiennent aussi…). Provoquent des troubles mentaux (ravage le QI), diminue la longévité, crée des troubles osseux et rend stérile. Utile dans le contrôle des masses en lobotomisant lentement mais sûrement la population et en l’empoisonnant progressivement. A méditer lorsque l'on sait que nos eaux et nos dentifrices en contiennent pas mal, ainsi que l'alimentation industrielle ("Tout est poison, rien n'est poison, c'est la dose qui fait le poison" disait Paracelse). Les fluorures (composés chimiques du fluor) s’accumulent dans la glande pinéale plus que dans tout autre glande et amènent à la formation de cristaux de phosphate qui la calcifie.



Dans le temps, personne ne parlait de la dangerosité d'une trop forte dose de fluor (déjà présent dans le sel raffiné fluoré, dans l'eau de boisson, dans les dentifrices, pour ne parler que des sources les plus connues car la liste est longue...). Pendant des décennies (jusqu'en 2008), combien de mamans avons-nous été à consommer du fluor à partir du milieu de notre grossesse et à en donner à nos enfants de la naissance jusqu'à leur douze ans, sur conseil d'un dentiste, médecin ou pédiatre (avec le Zymafluor par exemple) ? Ainsi, pris oralement, le fluor s’incorpore aux cristaux de l’émail (l'hydroxyapatite) pendant que la dent est en formation, mais va prendre aussi la place de certains minéraux, ce qui fragilise la dent en déstructurant l'émail originel.  Apporté en excès, le fluor fragilise l’émail au lieu de le renforcer (c’est la fluorose, qui se manifeste par des taches blanches ou parfois brunes, sur les dents). Mais le risque est aussi une recrudescence de caries au cours de leur vie d'adulte. Car ces enfants, dont les dents auront été protégées par le fluor pendant leurs jeunes années, risquent tout l'inverse à partir de 30-40 ans, par un vieillissement beaucoup plus précoce de leur émail dentaire. En effet, à cause de cet apport systématique et régulier de fluor au moment de la formation de l'émail, ce dernier n'a pas pu arriver à maturité ni entamer sa construction définitive et se fragilise précocément. D'où l'importance d'aller faire des contrôles réguliers chez le dentiste (au moins 2 fois par an !).

A SAVOIR : ne pas confondre le fluorure de sodium qui est complètement différent du fluorophosphate de calcium organique fourni par la nature dont notre corps a besoin pour bâtir et renforcer nos os et nos dents. Ce fluorophosphate de calcium, lorsqu’il provient des aliments appropriés, est un sel organique comestible qui ne se dissout pas dans l’eau et qui peut être facilement assimilé par le corps humain, tandis que le fluorure de sodium non organique utilisé pour fluorer l’eau est un poison instantané pour le corps et il est complètement soluble dans l’eau. Le corps refuse de l’assimiler. Il vient donc s'accumuler dans notre corps et particulièrement sur la glande pinéale et se rajoute aux autres métaux lourds et autres pesticides déjà présents dans notre organisme. • Ainsi, notre eau potable du robinet en contient tout comme les eaux du commerce. Avertissement ! Avec un verre de Vichy par jour, on dépasse déjà la dose admissible de fluor (1 mg par jour chez l’adulte). Voir listing des eaux ci-dessous, qui sont classées des plus riches en fluor, à consommer avec grande modération, vers les moins riches, a priori sans danger du point de vue du fluor. Il est préférable de ne pas consommer comme unique eau (soit 1,5 l par jour) des eaux à teneur en fluor supérieure à 0,6 mg/l. Au bébé, on ne donnera pas d’eau à teneur supérieure à 0,2 mg/l, et 0,3 mg/l. LISTING : ST-YORRE 8,9 SAIL-LES-BAINS 6,5 VICHY CELESTINS 6,1 PAROT 3,7 ST-ALBAN CESAR 3,4 OREE DU BOIS 2,8 CHATEAUNEUF 2,7 ST-ALBAN ANTONIN 2,7 AMANDA 2,5 ST-AMAND VAUBAN 2,5 WATTWILLER 2,4 CHATELDON 2,2 CLOS DE L’ABBAYE 2,1 FONFORT 2,0 QUEZAC 2,0 DAX 1,9 SOULTZMATT 1,9 ST-CHRISTOPHE 1,9 BADOIT 1,8 MIERS-ALVIGNAC 1,8 VALS-VIVARAISE 1,6 ST-DIERY 1,5 VERNET 1,5 ST-ANTONIN-NOBLE-VAL 1,4 ARCENS 1,2 CRISTALINE 1,1 ARVIE 1,0 VERNIERE 1,0 REINE DES BASALTES 0.9 STE-MARGUERITE 0.9 ROZANA 0.7 VALS ST-JEAN 0.7 PUITS St-GEORGES 0.6 AMELIE-LA-REINE 0.5 SALVETAT 0.5 AUVERGNE 0.4 HEPAR 0.4 DIDIER 0.4 ABATILLES 0.3 CONTREX 0.3 VENTADOUR 0.3 VITTEL 0.3 CHANTEMERLE 0.3 AVENE 0.2 AIZAC 0.2 CHAMBON 0.2 HYDROXYDASE 0.2 VOLVIC 0.2 ALET 0.2 PLANCOET 0.2 PROPIAC 0.2 OREZZA 0.1 EVIAN 0.1 LUCHON 0.07 PERRIER 0.07 THONON 0.07 CELTIC 0.05 DIDIER PLATE 0.05 MONT-ROUCOUS 0.05 NESTLE PURE LIFE Source des Acacias 0.05 ST-MARTIAL 0.03 OGEU 0.09 - Les dentifrices classiques du commerce en contiennent : vérifiez bien la liste des ingrédients (même ceux qui sont d'apparence naturelle). Choisissez par exemple ceux de Weleda entre autres, simples et efficaces ou Dentavie de léa Nature.

- Les suppléments de synthèse à base de calcium ainsi que toutes les nourritures industrielles, plats tout-prêts (riches en phosphates de calcium). - Les pesticides et perturbateurs endocriniens contenus dans ustensiles de cuisine, produits cosmétiques et d’entretien, la liste est longue... - Les ondes des réseaux téléphoniques mobiles et de la WiFi, des CPL et Linky, des micro-ondes, plaques à induction, et maintenant le danger de la 5G 100 fois plus puissante que la 4G !




COMMENT REGÉNÉRER LA GLANDE PINÉALE : 1/ Pratiquer les techniques solaires comme le sungazing, la marche sur la terre ou le sable pieds nus, boire de l’eau solarisée (laisser au soleil une bouteille d’eau en verre de 1 l, couchée sur sa longueur au sol sur la terre nue c'est mieux, pendant 8 heures et la boire dans les 24 h). 2/ Pratique du Sunyoga** demandant d'être accompagné ou initié au début, il est plus puissant que le Sungazing : https://www.neosante.eu/regarder-le-soleil-de-la-vision-cl…/ 3/ Faites de l'exercice physique normalement, bains de soleil aux heures adéquates : matin avant 11h et fin d'après-midi après 16h.

4/ Dormir dans le noir complet est important et arrêter toute activité sur des écrans après la tombée de la nuit (permet une bonne sécrétion de mélatonine). 5/ Pratiquer la méditation ou l’immersion dans la nature, le jeun intermittent...

6/ Evitez de consommer trop d’aliments acidifiants (viandes rouges, céréales complètes en trop grande quantité, trop de produits laitiers…), l’alcool, les produits industriels ultra-transformés et raffinés, les boissons gazeuses, le sucre et les édulcorants et additifs artificiels. 7/ Augmentez la consommation de légumes et de fruits frais et de saison.

8/ Mangez cru plus souvent et en plus grosse quantité.

9/ Privilégiez la cuisson à basse température (moins de 100°) qui préserve les vitamines et minéraux. Exemple : avec le Vitaliseur de Marion (en me demandant, vous pouvez obtenir 6 % environ de réduction sur votre achat).

10/ Pensez à introduire des algues dans votre alimentation hebdomadaire et des oléagineux, ainsi que de petits poissons gras (sardines, maquereaux, harengs, rollmops) et des bonnes huiles de première pression à froid contenant le bon ratio omega 6/omega 3. 11/ Ecouter de la musique à la fréquence 936 Hz : https://www.youtube.com/watch?v=dJoXVILGeKQ ou Le Canon de Pachelbel en fréquence 432Hz, explications : https://www.youtube.com/watch?v=J6CC8Ld4CqE / Musique : https://www.youtube.com/watch?v=LjVm_UKyHGg ou https://www.youtube.com/watch 12/ Rire et sourire le plus souvent possible stimulent aussi la glande pinéale :-) 13/ Se masser les plantes de pied et le plexus solaire, la base du cou avec un mélange d’huile végétale et de quelques gouttes d’huile essentielle de santal. 14/ En ce qui concerne les complémentations à base de plantes ou des remèdes homéopathiques, etc, il est conseillé de consulter soit un praticien naturopathe soit votre médecin qui sauront adapter à votre cas personnel des conseils personnalisés à bon escient. Je ne fais jamais la publicité de compléments en ligne (on ne fait pas n'importe quoi avec et on en consomme pas à tort et à travers, ce serait contre-productif). Mes consultants ont droit à des conseils sûrs et avisés et dans le doute, on demande à son généraliste ou l'on s'abstient et je vous invite toujours à vérifier ensuite par vous-même. Par contre, par honnêteté intellectuelle et conscience personnelle, je me réserve le droit de dénoncer ce qui doit l'être, comme ici pour le fluor ;-)

Sylvie Boizet - Naturopathie

Sources : *https://www.energietherapie.fr/le-fluorure-de-sodium.html https://www.tree2share.org/article-2231-la-glande-pineale-…/. **https://www.dharmalyon.com/sunyoga-sungazing-servent-les-p…/ + interview de Sébastien Lorca par le "Chou Brave" : https://www.youtube.com/watch?v=39N55nbo6og