INTOXICATION AU SEL DE DÉNEIGEMENT / ATTENTION À VOS CHIENS ET VOS CHATS !

Dernière mise à jour : août 30


En hiver, les sols de nos routes, trottoirs et abords de maisons sont souvent recouverts par du sel de déneigement destiné à faire fondre la neige et le verglas. Ce sel est hélas très irritant pour nos compagnons à 4 pattes (pour nous aussi), et en cas d’ingestion, c’est toxique !

Prudence alors : si votre animal mange soudain moins ou refuse toute nourriture, reste anormalement inactif, se recroqueville dans son panier ou sur sa couverture, qu’il se met à trembler, qu’il vomit et s’affaiblit rapidement, on peut penser à tous les symptômes d’un empoisonnement ou à la présence d’une occlusion intestinale. C’est une urgence vétérinaire, courez vite à la clinique la plus proche. Et en période hivernale, il peut s’agir d’une intoxication au sel de déneigement (occasionnant des douleurs abdominales sévères, des nausées, une soif intense, des diarrhées sanguinolentes). Ainsi, le fait de lécher la neige peut leur occasionner une gastrite et une intoxication avec le sel de déneigement répandu sur le sol en cette saison. Ce sel occasionne des lésions graves dans la gueule, à la langue, à l’estomac et à la muqueuse intestinale, mais peut occasionner également des dommages aux reins et au pancréas. Il leur faudra des soins d’urgence avec beaucoup de perfusions pour remplacer la nourriture qu’ils ne pourront plus ingérer et des médicaments pour cicatriser leur système digestif agressé. Si on ne s’en rend pas compte assez tôt, cela peut leur être fatal, car les dommages seront irrémédiables. Idem pour l’antigel qui a un goût sucré et peut les attirer.


Ce type de sel peut causer des craquelures à leurs coussinets déjà fragilisés par la neige et l’eau gelée du sol et léser leur peau. De plus, en se léchant les coussinets irrités, ils vont ingurgiter le sel toxique et aggraver les lésions interdigitées où le sel s’est infiltré. Et s’ils se frottent les yeux avec leurs pattes, ils risquent en plus une irritation oculaire.


A SAVOIR : Le léchage de la neige seule (en trop grosse quantité) peut aussi leur occasionner une gastrite (une inflammation de la muqueuse de l’estomac). Attention également à l’ingestion excessive de chlorure de sodium tels que l’eau de mer, les objets en pâtes à sel, les biscuits apéritif trop salés, qui sont aussi nocifs. Dans ce cas, leur donner alors un peu d’eau à boire, en très petites gorgées de façon répétée (trop d’eau aggraverait les choses). Et direction clinique vétérinaire si vous constatez des symptômes tels que diarrhées abondantes, soif intense, salivation anormale, troubles neurologiques (démarche titubante, convulsions…). > Coordonnées CENTRE ANTI-POISON VÉTÉRINAIRE ICI. Il faut donc rester vigilant, tout autant avec les enfants ou vous-même. Il suffit de tomber sur une surface où le sel de déneigement a été répandu, c’est le contact avec le mélange eau-sel qui provoque des irritations locales de la peau (surtout si l’on souffre d’écorchures). Cela peut occasionner des brûlures s’il existe un contact prolongé (retirer alors les vêtements ayant été en contact avec la substance toxique). Rappel : les sels de déneigement contenant du chlorure de calcium sont plus irritants que ceux contenant du chlorure de sodium. Une réaction exothermique (qui dégage de la chaleur) peut uniquement se produire avec du chlorure de calcium.


COMMENT PROTÉGER VOTRE ANIMAL FAMILIER APRÈS ET AVANT UNE SORTIE ? APRÈS UNE SORTIE : • Il faut veiller à lui nettoyer les pattes à l’eau tiède (pas chaude) et à bien les lui sécher ensuite avec une serviette.

• Faire une inspection de ses pattes pour vérifier qu’il n’a aucune lésion sur et entre les coussinets.

AVANT UNE SORTIE (Mieux vaut prévenir que guérir !) :

• Protéger ses pattes avec une solution tannante comme "Solipat", très appréciée par les propriétaires, en vente ici ou encore ici. Il existe également le "Soin pour coussinets" de Héry sous forme de roll-on.

Les solutions tannantes sont à appliquer plusieurs jours avant l’exposition au sol froid ou à la neige (15 jours avant par exemple) et elles rendront leurs coussinets plus résistants, leur couche cornée plus souple et les imperméabilisera plus efficacement. • Puis, à chaque sortie, on lui enduira les coussinets d’un baume gras isolant qui évitera la formation de boules de glace entre les coussinets entre autres. On peut également enduire avec les coussinets 2 à 3 fois par semaine en prévention et plus si besoin, si l’on constate une petite irritation ou une sècheresse (chiens, chats). Voici 3 produits naturels de mon choix qui sont aussi plébiscités par les propriétaires d’animaux de compagnie : • le "Baume peau et coussinets" de Propolia (une marque qui a par ailleurs développé toute une belle gamme de produits de soins pour animaux).

Voici d’ailleurs ici le témoignage d’une utilisatrice de cette gamme et un avis sur l’efficacité du baume ici.

• Autre alternative naturelle avec des ingrédients nobles, mais plus chère, le "Baume CTB pour chien" Botabalm de Botaneo.

• Vous avez aussi "l’Huile de soin" d'Anibio, réparatrice, désinfectante et apaisante (mais qui est un peu grasse à mon goût) ou sur ce site ici. En prime je vous donne la recette d’un baume protecteur et réparateur maison, presque à l’identique du Baume de Botaneo (vous pourrez trouvez la cire d’abeille et le beurre de karité sur le site d’Aroma-zone, ainsi que les petits flacons en verre avec couvercle pour y verser votre préparation). Ce baume maison est un véritable soin, qui peut être utilisable sur les coussinets aussi bien lorsqu’il fait chaud en été, sur l’asphalte ou le sable brûlant que sur un sentier caillouteux, mais également dans le cas d'une truffe trop sèche. > Recette du baume maison protecteur réparateur : Dans une petite casserole, à feu doux ou au bain-marie, verser les ingrédients suivants :

- 1 cuillerée à soupe de beurre de karité (jamais de beurre de cacao, toxique pour les chiens et les chats)

- 2 cuillerées à soupe d’huile de coco pure non désodorisée

- 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive ou du macérat de calendula

- 2 cuillerées à soupe de cire d’abeille - Facultatif : 2 gouttes d'HE de Tea-Tree (Melaleuca alternifolia) pour les chiens ou de Camomille noble (Chamaemelum nobile) pour chats et chiens. C’est facultatif, mais cela sera davantage anti-bactérien. Remuez en continu jusqu’à ce que tout soit fondu. Laissez un peu refroidir hors du feu puis ajoutez-y ensuite vos 2 gouttes d’huile essentielle si vous le souhaitez, tout en mélangeant bien. Versez votre préparation dans votre flacon en verre et fermez-le seulement après durcissement complet. A garder dans un endroit au frais et au sec. Peut se garder un an ou deux.

• Il existe des chaussons de protection pour les pattes de chien. A voir sur les 3 sites suivants qui pourront vous donner de bonnes indications et des avis pertinents :

- Zooplus

- Zoobio - Musher expérience



Utiliser d’autres moyens pour déneiger votre environnement que ces sels dangereux, nocifs pour la biodiversité, l’environnement. De plus, en s'infiltrant dans les profondeurs des nappes phréatiques, ces sels finissent par nous affecter de nouveau par l’intermédiaire de l’eau potable contaminée (ce qui a déjà été le cas en Suède et au Canada où 50 % des cours d’eau seraient impactés). Il existe donc d'autres solutions, souvent plus onéreuses, mais plus sûres, c’est le sablage, mais aussi l’épandage de cendre, de graviers, de sciure ou de copeaux de bois. Sylvie Boizet - Naturopathe

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout