DÉSINFECTION ET PROTECTION CUTANÉES CHIEN-CHAT

Dernière mise à jour : août 20



Lu sur internet : "De retour de balades, certains maîtres cherchent à «désinfecter» leurs chiens et leurs chats à cause de la pandémie de coronavirus... Mais le recours à la javel ou à la solution hydroalcoolique ou encore à de l'alcool à 90° peut provoquer des «brûlures» et des «comas éthyliques», alerte une vétérinaire de Sciez (Haute-Savoie) sur France Bleu et elle n'est pas la seule !".

Il faut vraiment que les gens soient effrayés et en panique totale pour arroser ainsi leurs compagnons à quatre pattes d'alcool à 90°, de javel ou de gel hydro-alcoolique... Auriez-vous l'idée folle de vous frotter avec ce type de produits caustiques chaque jour et à chaque sortie sans craindre de dégâts cutanés ?

J'ai donc rédigé cet article qui me semblait indispensable, afin de vous aider à prendre soin de vos animaux de compagnie à l'aide de moyens plus naturels, mais efficaces et sans danger, dans ce contexte si particulier.

En tout premier lieu, il faut savoir que les animaux ne possèdent pas le même pH cutané (potentiel Hydrogène) que nous. Le pH est une échelle qui va de 0 à 14 pour définir si un milieu ou une substance est neutre, acide ou basique (alcaline). Un pH neutre est à 7. Tout ce qui est en dessous de 7 va vers l'acidité et tout ce qui est au-dessus de 7 va vers le basique.

Le pH cutané humain est situé à 5,5 (acide) quand celui du chien est plutôt à 7,5-8 (neutre/basique) et celui du chat à 6,4 (comme celui du cheval) ! Ainsi, nos compagnons ont un pH bien plus alcalin que nous.

Au vu de ses différences, vous comprendrez donc qu'il n'est déjà pas recommandé d'utiliser pour nos animaux les mêmes produits lavants que pour nous (ni ceux pour nourrissons) trop agressifs, sachant que leur peau est bien plus fragile que la nôtre et plus fine (donc évitez aussi les produits non bios avec produits chimiques et additifs nocifs). Toujours prendre un shampoing spécial chat ou chien chez votre vétérinaire (demandez-lui conseil) ou en magasin bio, et évitez le savon de Marseille, d'Alep et le savon noir (ils agissent comme des tensio-actifs anioniques qui assèchent la peau et peuvent conduire à des irritations et des démangeaisons, sans parler de leur aspect inesthétique sur le poil). Un bon shampoing ne doit pas mousser. Vous pouvez également en fabriquer un vous-même "fait maison". Voici donc 4 solutions naturelles possibles pour nettoyer les pattes de vos compagnons pendant le confinement :

1/ Le savon de Castille dilué et qui vous permettra aussi de fabriquer un shampoing naturel et sans risque (un lavage occasionnel tous les 6 mois suffit). Shampoing maison : pour 40 ml de savon de Castille, ajoutez 10 ml d'huile de Neem (anti-bactérienne, anti-parasitaire, antifongique et efficace contre irritations et infections), 2 cuillerées à café de bicarbonate de soude (désodorisante) + 10 gouttes d'huile essentielle de lavande fine (lavandula augustifolia). http://www.ungestealafois.co/…/savon-de-castille-produit-m…/

2/ Vinaigre des 4 Voleurs : doit son nom à 4 voleurs qui détroussaient les cadavres pendant l’épidémie de peste, sans être eux-mêmes contaminés car ils en buvaient et s’enduisaient le corps avec. Mélange d’une dizaine de plantes dont le clou de girofle, (anti-parasitaire, anti-puces et anti-tiques, calme les démangeaisons, désinfecte, fait briller et désodorise le pelage, assainit…). Attention ! Ne pas donner par voie orale à vos animaux. Celui de chez Biofloral est connu ou celui conditionné sous forme de spray ici : https://www.albertlechien.fr/s/31552_224496_vinaigre-des-4-…

3/ Gel d’aloe-vera (sans additif, le plus naturel possible, pur à 99 %, comme celui de Pur Aloé par exemple). Anti-bactérien et anti-inflammatoire, par son pouvoir cicatrisant, il peut aussi aider à la guérison de petites plaies ou allergies cutanées. Attention : ne lui faites pas avaler (ne pas confondre gel et jus). Pour 50 ml de gel, vous pouvez rajouter 10 gouttes d'huile essentielle de Tea-tree (Melaleuca alternifolia), 5 gouttes d'huile essentielle de Laurier noble (Laurus nobilis) et 5 gouttes d'huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora) + 5 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse.

4/ Hydrolat de lavande (pour le chat et le chien) ou de romarin (pour le chien), très doux (moins fort que les huiles essentielles, mais avec les mêmes propriétés anti-bactériennes), ils seront très bien tolérés par nos compagnons à quatre pattes. Des frictions sur le pelage leur feront également le plus grand bien.

Une dernière chose : les chats ne supportent pas les HE (huiles essentielles), ils ont du mal à les éliminer. Ne leur en faites jamais avaler ! En externe, des précautions s'imposent, certaines familles d'HE sont à proscrire. Préférez toujours pour eux une alternative plus douce, comme les hydrolats. Et sinon, adressez-vous à un(e) professionnel(le) compétent qui vous conseillera de façon sûre. Sylvie Boizet - Naturopathe

4 vues0 commentaire