LINIMENT DÉMAQUILLANT DOUCEUR : PEAUX FRAGILES, SÈCHES ET SENSIBLES


Mon restant de liniment à l'huile d'olive/cire abeille/eau de chaux + HE lavande et camomille noble


Le liniment dit "oléocalcaire" que l'on trouve dans toutes les pharmacies, est habituellement utilisé pour les fesses délicates des nourrissons, par exemple pour éviter un érythème fessier, apaiser des rougeurs ou petites irritations, ou tout simplement pour les nettoyer en douceur lors du change, tout en leur évitant toute réaction allergique.


Mais on peut aussi le détourner et l'utiliser comme démaquillant doux ou même en soin pour les peaux fragilisées des personnes âgées. En voici donc la recette maison avec des variantes. La préparation de ce liniment est simple et rapide, d’une facilité déconcertante. Un jeu d'enfant !


Liniment douceur démaquillant bio à la cameline :


L’huile de cameline est une huile santé riche en omega-3, anti-inflammatoire, une des huiles alimentaires les plus anciennes, utilisée depuis l’Antiquité. Sa richesse en bons acides gras la rend incontournable, en alternance avec les autres huiles végétales riches en omega-3 comme l’huile de colza, de lin, de noix, de chanvre. Son petit goût caractéristique d’asperge lui permet de remplacer avantageusement l’huile de lin en assaisonnement de vos salades, légumes ou pâtes, on l’appelle d’ailleurs « lin bâtard ». Elle ne se chauffe pas et se conserve au réfrigérateur, car elle est fragile (on ne la trouve d’ailleurs qu’en bouteille de 50 cl).


🤩 En cosmétique, son effet calmant sur les rougeurs la prédestine aux peaux sèches, sensibles, délicates, fragiles, comme celle des bébés entre autre, en soin externe.


Ingrédients :

- 1 petite casserole + 1 bol céramique, verre ou inox pour faire un bain-marie

- 1 mixer plongeant

- 1 pot propre de 250 ml environ + balance de précision (chez Aroma-Zone ou ailleurs)

- 100 ml d’huile de cameline bio de 1ère pression à froid

- 100 ml d’eau de chaux (en magasin bio)

- 4 gr de cire d’abeille

- HE* lavande fine de qualité bio (20 gouttes)

- HE camomille noble de qualité bio (10 gouttes) facultatif.

* Infos sur Huiles Essentielles et précautions d'utilisation ICI.


Préparation :

Versez huile végétale et cire d’abeille dans le bol que vous posez sur une casserole d’eau chaude (pas bouillante mais frémissante), en bain-marie. Quand la cire est fondue, retirez votre bol du bain-marie et ajoutez-y progressivement l’eau de chaux en mixant en même temps. Cela va s’émulsionner immédiatement et créer une belle crème jaune onctueuse (selon la couleur des huiles utilisées). A ce stade, vous pouvez l’utiliser telle quelle en la versant dans votre pot propre, mais pour qu’elle se conserve mieux et qu’elle dégage une douce et réconfortante odeur, vous pouvez y ajouter (après refroidissement) 30 gouttes d’huile essentielle. Ici, j’ai choisi l’association de lavande fine (lavandula augustifolia) et de camomille noble (chamaemelum nobile) qui donne une belle fragrance (mais la lavande seule est très bien aussi). Vous associerez ainsi leurs vertus communes : cicatrisante, calmante, regénérante, anti-inflammatoire, antalgique et anti-prurigineuse.


🤩 Variante :

Et si vous préférez faire encore plus simple et économique, faites-le avec une huile d’olive bio de 1ère pression à froid, cela sera tout aussi réussi et bénéfique. En effet, l'huile d'olive, de par sa composition, est similaire à celle du sébum naturellement présent dans notre épiderme. Elle va stimuler les défenses naturelles "anti-âge" de la peau, lutter contre l'inflammation et le stress oxydatif, hydrater, protéger des agressions extérieures, assouplir la peau et la restructurer en luttant contre le vieillissement cellulaire.


🤩 Variante bis :

Ne pas mettre de cire d'abeille (celle-ci donne davantage de tenue au liniment et apporte une nutrition supplémentaire et durable à la peau, l'hydrate, la rend plus souple et douce, la protège du froid en y déposant un film protecteur). Sans la cire, on utilisera alors un flacon-pompe ou autre de 250 ml dans lequel on aura mis l'émulsion liquide préparée uniquement avec de l'huile végétale et de l'eau de chaux (on saute alors l'étape bain-marie, et il suffit de verser progressivement l'eau de chaux dans l'huile végétale tout en mixant.

> On pourra aussi faire l'association suivante : 95 ml d'huile d'olive + 5 ml d'huile de germe de blé (qui agit comme conservateur car elle est antioxydante, donc anti-âge, regénérante, appréciée des peaux matures) + 100 ml d'eau de chaux, avec ou sans HE. Secouez bien avant chaque utilisation.


Démaquillez-vous avec (ne vous rincez pas pour conserver les bienfaits de l’huile utilisée). Pour nettoyer les fesses de bébé, vous verrez très vite la différence (dans la famille, on me l’a toujours réclamé, car il sent délicieusement bon et il est si doux et efficace qu’il est vite plébiscité par les parents). C’est un soin naturel incomparable et il remplace tous les produits chers et parfois douteux du commerce, sans aucune molécule nocive.



> Depuis, je m’en sers moi-même comme démaquillant pour ma peau sensible, réactive et mature, mais je dois avouer que je me maquille très très peu, il me sert davantage en soin cocooning le soir pour débarrasser ma peau des poussières de la journée. Testez-le et faites-vous plaisir !



Sylvie Boizet - Naturopathe



14 vues0 commentaire